img{ border0px none; } #b-navbar{ height0px; visibility:hidden; } Canut Reyes, fils du chanteur gitan : José Reyes et membre des Gipsy Kings: Mes beaux jours

Canut Reyes, fils du chanteur gitan : José Reyes et membre des Gipsy Kings

Je m'appelle François Marie Reyes dit "Canut" et je suis le fils de José Reyes, chanteur et accompagnateur de Manitas de Plata Baliardo. José Reyes est le père des fils Reyes, membres du groupe Gipsy Kings. Vous ne connaissez pas la véritable histoire de Canut : gitan, chanteur, poète, fils du vent de Camargue. Catherine va se faire son interprète et vous conter l'histoire de sa vie. ©Canut Reyes – CJ 2007 All rights reserved

samedi, août 18, 2012

Mes beaux jours

Aujourd'hui j'ai reçu un message d'un fan qui s'étonnait que je lui réponde. Il pensait que j'étais inaccessible. Peuchère, c'est mal me connaître. Je lui ai dit que mes seules fiertés, c'était mon nom, Canut Reyes, mon père José, ma culture. Tous les gens d'Arles me connaissent pour ce que je suis, un Gitan qu'on entend arriver de loin car je chante en marchant, quand je me promène ou que je fais mes courses. Et puis je parle à chacun quel qu'il soit. Je suis un enfant de la Roquette où j'ai grandi.  Gitano soy.
Tout ça pour vous demander si vous savez quand j'ai été le plus heureux ?
Je n'ai aucune hésitation pour répondre. C'est quand je faisais la ferraille avec mon père. On partait tôt le matin, chez les paysans, en camion, pour récupérer ce qu'ils voulaient bien nous donner ou vendre pas trop cher.
Quand j'y repense, j'ai le sourire. Oui, j'étais heureux avec lui. José était connu dans la région et toujours bien accueilli. Il s'habillait toujours très bien, même pour travailler.
Je vais vous raconter un souvenir qui me laisse du soleil dans le coeur. Quand mon père allait en ville, il était toujours habillé comme un prince : chemise de couleur assortie à ses chaussures, pantalon souvent blanc ou costume. Les gens lui criaient : "oh, Blanchette, tu es beau comme un Prince, et tu dois avoir beaucoup de chemises et de chaussures de la même couleur".  Et pourtant non, c'étaient les mêmes que la veille car ils les avaient teintes d'une autre couleur. Moi aussi, je fais pareil. Je teins les chaussures que j'aime pour les assortir à mes chemises colorées. Le seul problème, c'est que je cherche souvent la paire que j'ai déjà reteinte d'une autre couleur. 
Mes pantalons, je dessine dessus.
Souvenir de cette époque où tout me semblait simple, même si on n'avait pas grand chose, mais le plus important c'était le bonheur paternel qui réglait tous nos petits soucis. Et la Camargue avec ses paysages traversés en tous sens ; les couleurs, la lumière qui sont toujours dans ma tête. Et aussi les chansons que José chantait, en faisant son travail, aux Saintes, en famille, partout. Comme la Salvadora qui a bercé mon enfance et d'autres que vous connaissez et pourtant découvrirez autrement.
Voilà, c'est cette période où j'ai été le plus heureux.

Canut
http://canutreyes.wordpress.com/





Today, I've received a message from a fan who was surprised that I answer him. He thought I was inaccessible. Peuchère ! It's to know a little about me. I told him that my only prides was, my name Canut Reyes, my father : José Reyes and my culture. In Arles, everybody know me for what I am, a Gipsy you can hear coming  because I sing while going, walk and do shopping. And I speak with each one whatever he is. I'm a "Roquette child" where I grew up. Gitano soy.

All this to ask you if you know when I've been happier ? Yes, I'm sure you know. It's when I made scrap with my father. We left early in the morning, by truck, to see farmers, and recover what they want to give us or sell not too expensive. When I remember, I've a smile. I was happy with him. José was well known in the area and always welcomed. He always got dresses very well, even to work. 
I'll tell you a memory which leaves me sun in my heart. When my father went downtown, he was always dressed like a prince : short color to mach with its shoes, often white trousers, or costumes. People shouted : "Oh, Blanchette, you are beautiful like a Prince, and you must have much shirts and shoes of the same color ?". No, they were the same as the day before because he had dyed them of another color. Also I do similar. I dye the shoes to match my colored shirts. The only problem is that I often seek the pair which I have already dyed of another color. 

Remember of this time when everything seemed simple, even if there were no large thing, but the more important was paternal happiness which regulated all our little problems.
And Camargue, too, with its landscapes crossed in all directions ; the light and the colors are always in my head. And the voice of José, singing, doing his work, in Saintes-Maries, in family, everywhere. As "Salvadora" which rocked my childhood and others that you know and yet, discover differently.
This is the time where I was happiest.

Canut
http://canutreyes.wordpress.com/






Hoy he recibido un mensaje de un fan que estaba sorprendido de que le respondi. El penso que yo era inaccesible. Peuchère, esta conocerme mal. Le dije que mis solos orgullos , era ni nombre, Canut Reyes, mi padre José Reyes, mi cultura? Toda la gente de Arles me conoce paro lo que soy, un Gitano,  quien se oye venir de lejos porque yo canto mientras camina o cuando hago mis compras. Y luego hablo a cada uno cualquiera que sea. Soy un nino de la "Roquette" donde creci. Gitano soy.

Todo eso para preguntarle si sabe cuando fui el mas feliz ?
No tengo ninguna duda de contestar. Esto es cuando yo estaba con mi padre. Es cuando hacia la chatarra con el. Salimos pronto en la manana, en camión, ver los campesinos, para recuperarse lo que querían darnos o bien vender no demasiado caro.
Cuando miro hacia atrás, me sonrie. Yo estaba feliz con el. José era conocido en la región y siempre bienvenido. Siempre vestía muy bien, incluso a trabajar.
Voy a contar un recuerdo que me deja sol en el corazón.
Cuando mi padre iba en la ciudad, iba siempre como un príncipe, color de la camisa a juego con sus zapatos, pantalones a menudo blancos o traje. La gente grito : " Ho, Blanchette, eres bonito como un príncipe, y usted debe tener un montón de camisas y zapatos del mismo color ?". Y sin embargo, no. era el mismo que el día antes, ya que se había tenido otro color. También hago lo mismo. Puedo tenir los zapatos que me gustan para combinarlos a mis camisas coloreadas. El único problema, es que busco a menudo la pareja que ya han tenido de otro color.

Recuerdo de este tiempo en que todo me parecia simple, aunque no se tenia mucho, pero mas importante era la felicidad paternal que regulaba todos nuestras pesquennas preocupaciones. 
Y la Camargue, me recuerdo tambien, con sus paisajes atravesados en todas las direcciones, los colores, la luz, todavia esta en mi cabeza. Y tambien las canciones que José cantaba, haciendo su trabajo, aux Saintes-Maries, con la familia, por todas partes. Como "La Salvadora" que escucho durante mi infancia y de otros que conoce y descubrira diferentemente. 
Aqui es este periodo en que fui el mas feliz.

Canut
http://canutreyes.wordpress.com/




Canut

9 Comments:

At samedi, août 18, 2012 6:41:00 PM, Blogger Véronique Labbe said...

Que de belles émotions dans ce billet qui te décrit tout à fait Canut
toute notre amitiés
Véro Joël

 
At samedi, août 18, 2012 10:05:00 PM, Anonymous Anonyme said...

Un père tient la main de ses enfants pendant une courte période.. .mais leur cœur pour toujours

Pesha

 
At samedi, août 18, 2012 11:55:00 PM, Blogger Patty De Bast-Conter said...

c'est vrai que l'argent ne fait pas le bonheur, au contraire... à l'heure actuelle, tellement de personnes courent après l'argent, qu'ils en oublient toutes les belles choses qui les entourent, un chant d'oiseau, de la rosée sur une fleur, etc... c'est bien triste pour eux mais toi au moins tu sais apprécier ce que ton père t'a laissé en héritage et cette ouverture d'esprit Merci d'être toi, amitiés
Patty

 
At dimanche, août 19, 2012 8:33:00 PM, Anonymous Anonyme said...

Hello Canut I wil tel your fan that you are a man whit a great hart for all your fans You always find the time to tel us what keeps you bizzy .I feel your friendship even we dont met .. abrazzo from Holandia

 
At mercredi, août 22, 2012 10:20:00 AM, Anonymous Anonyme said...

Oui Canut,
José degageait beaucoup d'amitiés envers les autres ,il travaillait dur pour sa grande famille et ses enfants comptaient plus que tout .Des brimades, il a connu ça aussi ,surtout à une certaine époque , mais sous son aspect maigre et bazané tout semblait glisser du moins en apparence, sa réponse , il chantait. Il était formidable sans oublié sa femme qui a eu beaucoup de mérite celà n'a pas toujours été facile pour elle. Comme toutes les grandes familles de cette époque,sans aucune aide. Mais nous étions tous riches de ces liens qui nous unissaient. Ce qui est loin d'exister de nos jours.
Amicalement Canut . Bravo, reste toujours le même.
Scindia.

 
At dimanche, septembre 02, 2012 2:03:00 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour canut je suis touchee par tes parole comme tu le dit nous sommes gitans et restons fier de nos origines, etant gitane moi meme j ai les memes valeurs que toi J sent bien au travers de ta musique que ton coeur a su rester tres humble continue canut je te souhaite une belle route beaucoup d amour de joie

 
At samedi, septembre 08, 2012 7:06:00 PM, Anonymous Anonyme said...

Cher Canut,
Vous avez eu et ont toujours une amitié très spéciale avec votre papa et votre amour plus fort que lui montre chaque fois que vous écrivez sur lui. Tout semblait plus simple parce que la vie était moins compliquée alors qu'elle est aujourd'hui, d'ailleurs, nous étions tous «jeunes» et nous manquons aussi. Votre père avait un grand impact sur votre vie et les souvenirs que vous avez partagé avec lui ne mourra jamais. Il serait donc très fier de toutes les choses que vous avez accomplies.

Avec amitié.

Betty :)

 
At dimanche, septembre 23, 2012 1:42:00 AM, Blogger CAETA LORDA(LunadeCuarzo) said...

Canut curieusement, je pense aussi que vous êtes inaccessible, mon pays est loin de votre pays. Un jour, je serai votre portail. bisous

 
At mercredi, avril 05, 2017 12:36:00 AM, Blogger Célia Santiago said...

Que bonitos recuerdos... que bonito lo escreviste... me encanta Canut .

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home